Bio

Groupe dijonnais, fondé en 2005 par le rappeur Sidi.
Entre slam et poésie, Sidi aiguise son regard sur la vie, scrute les détails, les sourires, les brisures, les liens, cherche la magie, et sublime les joies et tourments de l’existence dans des textes qui donnent à rêver, transportent et touchent justes, ne pouvant laisser indifférent, parce que sincères et sortis du cœur.

Après le premier album « la Rencontre » sorti en 2007 qui permet de nombreuses dates et fédère son public, iltika se réinvente en 2012 avec l’arrivée du quatuor Hyperion et la création d’un nouveau spectacle. Conservant son état d’esprit d’ouverture et d’exigence, le groupe affirme et mûrit son style bien à lui, oscillant toujours entre Hip Hop et musiques nouvelles, à la croisée des genres, Sidi incarnant son double rôle de MC et de conteur avec aplomb et évidence, porté par des musiciens jamais contentés de peu et insatiables de propositions.

 À chacun son vécu et ses gouts chez iltika, à chacun son parcours et ses envies, et c’est dans la rencontre et le partage que nait chaque chanson. Ils ont choisi leur titre à ce deuxième opus : « Hybride », titre qui définit aussi un état d’esprit. En dépit des différences, il est possible de créer un point de convergence identitaire, un endroit qui nous rassemble, et nous ressemble. Pour iltika c’est un album et un spectacle, qui c’est construit loin des ambitions commerciales seules, mais proche d’une certaine authenticité.

Le groupe repart donc avec ces 9 musiciens, sort son second album en février 2015, et propose son nouveau spectacle, qui porte son univers singulier aux quatre coins du pays, sa poésie et son bonheur de partager.

Le groupe propose également des ateliers (écriture, slam, mise en musique, beatbox…) en lycée, maison de quartier, prison…

Booking

Stéphan Paquereau
Diffusion Jeune Public & Actions Culturelles
+33 (0)9 86 26 46 96
+33 (0)7 87 95 70 12
stephan@youzprod.com

Releases

Hybride

Hybride car Iltika fait des mélanges de genres, entre HipHop, minimalisme américain, world ou Jazz, et fait se croiser les cultures, celle de la langue française et celle de l’arabe. Ce titre résume aussi un état d’esprit : même si tous sont différents, on peut créer quelque chose qui rassemble, une « chose commune », qu’on aurait pas fait seul, et où chacun s’exprime et donne de lui-même.

Concerts